En Bref !

Explosion d’un marché d'artifices à Tultepec - Conditions de vente en France

Artifices – Exigences du Code de la défense relatives aux installations de vente au détail

SEVESO III

Rappel de la date butoir de recensement des substances et mélanges des établissement.

Le 15ème symposium international des feux d’artifices de Bordeaux


Directive 2008-43 :

Exigences de traçabilité des explosifs applicable depuis le 5 avril 2015.

Mise sur le marché des produits explosifs et articles pyrotechniques

Le processus de transposition des Directives européennes 2013/29/UE, 2014/28/UE et 2014/58/UE est terminé.


Site multi-employeurs


Application de REACH aux Artifices de Divertissement


7ème édition du Dictionnaire de Pyrotechnie

La 7ème édition du Dictionnaire de Pyrotechnie du GTPS est disponible !

8èmes Journées Paul Vieille

Les huitièmes journées Paul VIEILLE organisées par l'AF3P se tiendront les 11 et 12 octobre prochains à l'école militaire de Paris.

Accidentologie
Les phénomènes accidentels redoutés dans l’industrie pyrotechnique sont essentiellement des phénomènes de type détonation, déflagration ou combustion.

La probabilité d’occurrence de ce type de phénomène est intrinsèquement liée aux propriétés du produit. La probabilité d’occurrence peut donc être différente selon le phénomène observé.

Les matières ou objets explosibles ont une probabilité d’autant plus grande de causer un accident que les contraintes mécaniques et thermiques auxquelles ils sont soumis dans les installations pyrotechniques sont proches des conditions assurant leur amorçage et leur explosion.

C'est grâce à l’association de méthodes de prévention basées sur l’application des exigences dans la conception des installations et dans l'aménagement des postes de travail définies dans le Décret 79-846 et ses textes d'application que le nombre d'accidents reste en effet réduit.

Le facteur humain et l'importance des mesures associées telles que l’habilitation, la formation périodique, l’obligation de procédures écrites..., restent prépondérants dans les opérations pyrotechniques et sont des bonnes pratiques qui doivent rester sans faille.

alt

L'industriel ou l'exploitant doit aussi rechercher dans toutes les bases de données disponibles (IPE, BARPI…) les accidents rencontrés sur les opérations similaires à celles qu'il envisage et doit s'attacher à vérifier que les mesures de prévention qu’il adopte sont cohérentes avec ce retour d’expérience. Attention cependant à bien identifier les enseignements que l’on peut tirer de l’accidentologie : un accident survenant dans des conditions trop différentes de celles rencontrées en France (non respect de la réglementation ou absence de réglementation) ou ne donnant aucune information sur les causes de l’accident est difficilement exploitable dans une telle démarche.

alt
L’IPE et le BARPI au sein du MEEDDAT tiennent à jour des banques de données des accidents et incidents en France et dans le monde. Ils publient également des synthèses annuelles et des analyses spécifiques (Enschede, Kölding….)

Accidentologie positive

Une meilleure compréhension des mécanismes générateurs d’explosions et des réactions en chaîne pourrait éviter bien des accidents.

Kölding : Une prise en feu dans une installation d’artifices de divertissement provoque des dégâts importants.

Les secours concentrent leurs efforts sur le refroidissement de 2 conteneurs en feu ; la situation semble s'améliorer quand survient une grosse explosion, provoquant 1 décès, plusieurs blessés et des matériels d'intervention fortement endommagés.

alt

alt