En Bref !

Explosion d’un marché d'artifices à Tultepec - Conditions de vente en France

Artifices – Exigences du Code de la défense relatives aux installations de vente au détail

SEVESO III

Rappel de la date butoir de recensement des substances et mélanges des établissement.

Le 15ème symposium international des feux d’artifices de Bordeaux


Directive 2008-43 :

Exigences de traçabilité des explosifs applicable depuis le 5 avril 2015.

Mise sur le marché des produits explosifs et articles pyrotechniques

Le processus de transposition des Directives européennes 2013/29/UE, 2014/28/UE et 2014/58/UE est terminé.


Site multi-employeurs


Application de REACH aux Artifices de Divertissement


7ème édition du Dictionnaire de Pyrotechnie

La 7ème édition du Dictionnaire de Pyrotechnie du GTPS est disponible !

8èmes Journées Paul Vieille

Les huitièmes journées Paul VIEILLE organisées par l'AF3P se tiendront les 11 et 12 octobre prochains à l'école militaire de Paris.

Les produits

 

Les artifices de divertissement regroupent les produits suivants :

alt alt

 

alt

K1 : amorces, petits pétards, fontaines de table, cierges magiques … petits artifices dont la vente aux mineurs est autorisée.

alt

K2 : gros pétards, fusées, petites chandelles romaines …, utilisables par des adultes moyennant le respect des modes d'emploi et des précautions simples qu'ils prescrivent.

alt

K3 : bombes, chandelles romaines … pouvant être mises en œuvre par un particulier moyennant le respect strict des modes d'emploi et des distances de sécurité. Ces produits permettent de réaliser des spectacles pyrotechniques complets par des communes, des associations et des particuliers lors d’évènements festifs.

alt

K4 : gros artifices dont la mise en œuvre est réservée à des personnes qualifiées (artificiers K4 formés et agréés par leur Préfecture) et qui demandent des mesures de sécurité strictes vis-à-vis du public.

 

Ces dénominations disparaissent progressivement à l'occasion de la transposition de la Directive européenne 2007/23 qui définit les exigences minimum de sécurité et de nouvelles conditions d'homologation, pour des produits de catégories C1, C2, C3, C4.

La certification des artifices C1, C2, C3 est déjà appliquée. La certification C4 le sera à partir du 1er juillet 2013.

Voir la notice du SFEPA